09/06/2004

La poisse poursuit les Belges!

Feu rouge pour Henin (09/06/2004)

Un jour après Kim, c'est Justine qui déclare forfait pour Wimbledon

WÉPION La nouvelle est tombée sous la forme d'un communiqué aussi inattendu que laconique. Un jour à peine après Kim Clijsters, Justine Henin a également déclaré forfait pour Wimbledon. Apparemment insuffisamment remise de l'infection virale de type cytomégalovirus qu'elle contracta il y a plus de deux mois aux Etats-Unis, la première joueuse mondiale ne se mettra pas non plus au vert cette année.

«Je suis malheureusement dans l'obligation de déclarer forfait pour les tournois de Rosmalen et Wimbledon, a-t-elle annoncé dans un communiqué adressé à l'agence Belga mardi en fin d'après-midi. A la suite du virus qui m'a affecté depuis le mois d'avril, je dois encore observer quelques semaines sans compétition. A l'heure actuelle, je suis capable de m'entraîner à une moindre intensité. Si tout évolue favorablement, je pourrai peut-être revenir à la compétition à la mi-juillet.»

Le traumatisme de Roland-Garros...

La guigne continue donc de poursuivre également l'Ardennaise, qui avait initialement prévu d'effectuer son retour à la compétition lundi prochain, dans le cadre du tournoi sur gazon de Rosmalen, répétition générale avant Wimbledon. Ne figurant pas en pleine possession de ses moyens physiques, elle a préféré renoncer, sans doute également refroidie par le traumatisme récent vécu à Roland-Garros, où, à court de préparation, elle fut éliminée dès le deuxième tour par l'Italienne Tathiana Garbin.

Quittant Paris en larmes après avoir qualifié son élimination de défaite la plus pénible de sa carrière, elle s'est, quelque part, jurée qu'on ne l'y reprendrait pas une deuxième fois. Wimbledon a beau être la seule levée du Grand Chelem qui manque à son palmarès, Juju ne s'estime pas prête, ni physiquement, ni mentalement, pour disputer un tournoi d'une telle importance et n'a pas envie de prendre le risque de vivre une nouvelle désillusion.

«Elle ne se sent pas capable d'assumer un tournoi comme Wimbledon, confia, pour sa part, son coach, Carlos Rodriguez. Nous ne la poussons pas. Les séquelles du virus sont encore présentes. Les médecins affirment que tout évolue normalement, mais il s'agit d'une évolution lente. Il ne faut pas brûler les étapes. Ses entraînements ne dépassent pas une heure à une heure et quart et elle se rend compte elle-même qu'elle n'est pas encore à même de jouer au plus haut niveau. Roland-Garros, de ce point de vue-là, lui a servi de leçon.»

Objectif Athènes

Justine Henin ne traversa donc pas la Manche, mais restera en Belgique jusqu'à la fin du mois de juillet pour préparera, à son rythme, sa prochaine échéance, à savoir les Jeux Olympiques d'Athènes. Outre les levées du Grand Chelem, il s'agit de son grand objectif de l'année. C'est un secret de polichinelle que la première joueuse mondiale rêve d'y décrocher une médaille d'or. Les prochaines semaines diront si s'agit d'une ambition réaliste ou au contraire utopique...

Elle restera numéro un

WÉPION C'est la seule note positive. En dépit de son forfait pour Wimbledon, dont elle fut demi-finaliste l'an dernier, Justine Henin est assurée de conserver sa place de première joueuse mondiale. Possédant à l'heure actuelle 1.975 points d'avance sur sa nouvelle concurrente directe, Anastasia Myskina, troisième suite à son triomphe à Roland-Garros, l'Ardennaise sera toujours sur le trône le lundi 5 juillet prochain avec le total de 5.307 unités. Le règne de la Belgique sur le tennis féminin mondial, entamé l'été dernier par l'accession de Kim Clijsters au faîte de la hiérarchie, est certes en train de vaciller. Si la Limbourgeoise, qui ne rejouera pas avant un minimum de trois mois et manquera donc aussi l'US Open, pourrait déjà perdre sa deuxième place après Wimbledon, l'Ardennaise devra, pour sa part, mettre les bouchées doubles pour sauver sa couronne. Lauréate à San Diego, à Toronto et, surtout, à l'US Open, elle aura quelque 2.000 points à défendre ces deux prochains mois. L'été, malgré tout, s'annonce passionnant...

S. F.

© Les Sports 2004



Serge Fayat et Miguel Tasso

© Les Sports 2004

www.dhnet.be



21:53 Écrit par Nathalie | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

salut! ben je trouve ton site très bien, et jaimerè te demander kelkechose... si tu pouvè me répondre sur mon adresse...
enf ait je doit faire un travail suur kelkun de célèbre et jai pensé à justine, alors es ce ke tu pourè me donner 6exemple de choses très importantekiont marké sa

Écrit par : pauline | 13/03/2005

parait que son mec se casse avec le prince laurent tu imagines le bazard , d'apres une dépeche justine ne voulait plus qu'il s'amuse avec sa ferrari , alors laurent lui à gentiment prposé de venir conduire la sienne et de la une histoire à commencée. quel gachis,,,,,, bernadette

Écrit par : bernadette | 05/01/2007

Les commentaires sont fermés.